#DevoxxFR – NoSSII – Réaction à chaud

Disclaimer : article écrit en one-shot sous l’effet de fatigue, probablement beaucoup de fautes et d’idées qui s’entremêlent. La flemme de me relire. pardon d’avance.

La journée de Devoxx France d’aujourd’hui s’est terminé pour ma part avec le BOF consacré aux NoSSII (Not Only SSII). Cette présentation m’intéressait particulièrement car cela est dans la lignée de ma réflexion entamée il y a peu (à lire ici). Lors de cette présentation, trois sociétés ont présenté la façon dont elles ont monté leur structure répondant à la philosophie NoSSII.  

NoSSII = Not Only SSII

D’abord un mot rapide sur le terme Not Only SSII, souvent abrégé en NoSSII. C’est ce dernier que les gens retiennent généralement et laisse penser que ces sociétés se placent en opposition aux SSII classiques que tout presta connait. Or il s’agit bien ici de Not Only SSII, ce sont donc des SSII … mais pas que ! L’ambiguité du terme est en tout cas, selon moi, une bonne chose car il intrigue. Est-ce une rupture totale ou simple bande de potes trouvant trop cool de bosser ensemble ? Une n-ième société se proclamant différente des autres SSII ? Cela éveil la curiosité et ça attire les gens. Tant mieux !

Revenons à la présentation à Devoxx France 2013. Trois sociétés, toutes jeunes, ont été présentées par leurs représentants respectifs. Le point commun de ces sociétés : se regrouper autour de valeurs communes, unir ses forces pour essayer d’être plus fort. Le chiffre d’affaire de chacune de ces SSII est réalisé en très grande majorité par de la prestation (par des presta, pour des presta). En parallèle les équipes essayent de développer leurs propres solutions dans l’espoir peut-être de pouvoir en vivre un jour (le fameux “not only”). Globalement les présentation ont été assez breves et très vite noyées par les questions qui partaient dans tous les sens laissant trop peu de temps aux acteurs de présenter leur vision. Je pense que c’est le format BOF qui veut cela, il y avait beaucoup de questions, autant d’avis que de personnes présentes donc forcement cela était compliqué de garder une ligne directrice. Ce qu’il faut retenir (corrigez moi si c’est faux) c’est qu’il n’y a pas de label NoSSII, pas de règles à respecter, de certification etc … c’est plus un mode de pensée lié à l’organisation.

Ca peut marcher

L’idée générale de ces NoSSII est intéressante : unir ses forces, progresser ensemble afin de favoriser la création de valeur en interne. Quel est l’intérêt de faire cela quand on est déjà freelance ? Si je suis freelance, que je participe aux différents évènements crées par la communauté, je continue à progresser tout en échangeant sans avoir à partager mon indépendance avec d’autres.

Où se trouve alors le changement ? C’est à mon avis dans l’engagement, de façon positive. Lorsqu’on décide de s’unir dans un tel projet (formalisé de façon contractuelle), on s’engage à avoir l’implication nécéssaire pour faire progresser le groupe (le fameux team player). Ces efforts ne sont pas en vain car on sait que le reste du groupe procède de la même manière et, comme on partage un objectif commun et les mêmes valeurs on sait que nos efforts ne seront pas en vain. Changer le monde seul parait tâche impossible, mais lorsqu’on sait qu’on est soutenu concrètement par des gens compétents on a tout de suite moins peur d’essayer non ?

L’objectif est de favoriser les échanges, l’émergence de nouvelles idées, de nouveaux projets, de développer ses compétences dans un objectif de liberté (liberté économique, liberté d’organisation … ). Unir des personnes autour de valeurs universelles est un challenge et lorsque cela fonctionne

Mais ça peut aussi foirer !

Mais évidemment tout ceci peut se planter. Je dis évidemment car s’il y avait une recette magique pour que cela fonctionne ca fait longtemps qu’on le saurait. Ces sociétés sont soumises aux mêmes risques que les autres. Lors du BOF on leur demandait d’imaginer ce qui pouvait se passer dans l’avenir. Sauf que c’est la grande inconnue dans cette histoire. Est-ce que leur formule est la bonne ? Vont-ils perdre leurs valeurs si la société grandi ?

Je me rappelle d’une SSII il y a quelques années qui avait une animation flash de leur site web une rangée de consultants avec des numéros dans le dos et un slogan “ce que vous n’aimez pas chez nos concurrents nous le l’aimons pas non plus”. Sauf qu’aujourd’hui la boite a grossi et est tombée dans les travers qu’elle dénonçait jadis. Il doit y avoir beaucoup d’exemples de ce genre, et c’est surement cela qui fait que l’annonce de nouvelles organisations sont désormais prises avec des pincettes. L’avenir nous le dira.

La mauvaise entente entre les actionnaires, les difficultés économique, les valeurs qui changent avec le temps etc … tout cela peut arriver. Ca fait partie du jeu de l’entrepreneuriat. Et pour gagner il faut jouer.

Dans tous les cas, il y aura du changement

Ce dont je suis persuadé c’est qu’il y a réellement une nouvelle façon de vivre la prestation qui est en train de se mettre en place. Pendant plus de 10 ans des SSII se ressemblant toutes ont développé des méthodes plus que discutables vis à vis de leurs consultants (les fameux vendeurs de viande) générant de la rancoeur, de la frustration et un sentiment d’injustice. Ce modèle là ne peut pas tenir sur la durée, à partir d’un moment des alternatives plus justes finiront par émerger. Les NoSSII sont une alternative, mais quel sera le modèle le plus adapté ? On le saura bientôt. En attendant si vous doutez de l’utilité d’unir vos forces autour d’une même cause, regardez ces braves gens dans la photo ci-dessous, ca leur a plutôt bien réussi.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email

Un commentaire

  • Pingback: REX BOF NoSSII | Eventually Coding

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    *

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>